Équilibre dans le secteur agricole et alimentaire — Texte n° 902

Amendement N° 2681 (Rejeté)

(18 amendements identiques : 1905 2626 2627 2644 2658 2666 2668 2669 2670 2673 2674 2675 2676 2677 2678 2679 2680 2683 )

Publié le 21 mai 2018 par : M. Bony, M. Leclerc, Mme Meunier, M. Marleix.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

À l'alinéa 3, après le mot :

« compagnie »

insérer les mots :

« et celles qui font l'objet d'un contrat régi par l'article L. 441‑10 du code de commerce ».

Exposé sommaire :

Le projet de loi doit être plus précis sur l'encadrement des promotions afin de préserver l'acquis des États Généraux de l'Alimentation, c'est à dire l'encadrement en valeur et en volume des opérations promotionnelles, qu'elles soient financées par le distributeur et/ ou par le fournisseur. De même, les promotions sur les produits sous marque de distributeurs, qui concernent une partie importante des viandes bovines commercialisées en Grande et Moyennes surfaces, doivent être concernées par cet encadrement législatif en volume et en valeurs.

Au cours de l'examen en Commission des affaires économiques, le Gouvernement s'est engagé à prévoir un encadrement des promotions couvrant l'ensemble des denrées alimentaires, commercialisées sous marque de fournisseur et distributeur, par cette ordonnance. Cet engagement doit donc être retranscrit dans le projet de loi d'habilitation.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion