Ordonnances relatives à l'élaboration des décisions ayant une incidence sur l'environnement — Texte n° 91

Amendement N° 36 (Non soutenu)

Publié le 17 juillet 2017 par : M. Bompard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

L'article L. 162‑11 du code de l'environnement est complété par un alinéa ainsi rédigé :

« Les exploitants viticoles victimes de catastrophe naturelle peuvent faire preuve d'un comportement de négociant ».

Exposé sommaire :

Les dévastations intempestives que peuvent subir les exploitations agricoles à la suite de catastrophes naturelles doivent pouvoir être compensées ; l'autorisation pour les exploitants d'adopter, à titre exceptionnel, un comportement de négociant pendant une année leur permettrait de conserver leur clientèle en dépit des dévastations que subissent leur domaine. Il en va de la pérennité des exploitants agricoles qui représentaient hier 10 millions d'actifs et n'en représente aujourd'hui moins d'un million.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion