Démocratie plus représentative responsable et efficace — Texte n° 911

Amendement N° 185 (Non soutenu)

Publié le 9 juillet 2018 par : M. Dupont-Aignan.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Le premier alinéa de l'article 2 de la Constitution est complété par une phrase ainsi rédigée :« Une loi organique garantit le respect de sa primauté sur tout le territoire national ».

Exposé sommaire :

La langue française est menacée dans son rayonnement international notamment au sein de l'Union Européenne mais aussi sur le territoire national.

Il est inacceptable que celles et ceux qui auraient pour mission première de la défendre, notamment les Ministres et les diplomates français, s'expriment en anglais lorsqu'ils sont à l'étranger, même lorsque rien ne les y obligent.

Par ailleurs, devront être à l'avenir proscrits tous les messages publicitaires, initiés par les organismes publics, vantant les atouts de la maison France dans la langue de Shakespeare, qu'il s'agisse de culture, de commerce, de promotion du patrimoine national, de tourisme... on ne peut promouvoir l'image d'un pays autrement qu'en utilisant sa langue officielle sur son territoire national.

2 commentaires :

Le 21/08/2019 à 08:57, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Sus à la langue anglaise ! Les Anglais vont sortir de l'Union européenne fin octobre : à partir de novembre, tous les coups seront permis pour lutter contre la langue anglaise... Enfin, pourrait-on dire.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 21/08/2019 à 18:40, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Il va de soi, pour que ce programme de résistance à la langue anglaise ait quelques chances de réussite et d'efficacité, que tout doit se faire au sein de l'Europe politique, à savoir qu'une sortie de la France de l'Europe politique auraient des effets néfastes sur la langue française, au même titre que la sortie de l'Angleterre de l'Europe politique devrait normalement avoir des effets négatifs sur l'usage de la langue anglaise. De toute façon, grâce aux nouveaux traducteurs automatiques, il ne sera plus besoin d'apprendre systématiquement les langues étrangères, et donc l'usage de l'anglais devrait nécessairement péricliter, merci le Japon pour cette invention remarquable et qui devrait encore plus s'améliorer dans les années à venir.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion