Démocratie plus représentative responsable et efficace — Texte n° 911

Amendement N° CL673 (Rejeté)

Publié le 27 juin 2018 par : M. Masson.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Supprimer cet article.

Exposé sommaire :

Limiter thématiquement les sujets pouvant faire l'objet d'une inscription prioritaire en écartant de surcroit les domaines relevant des pouvoirs régaliens de l'État tels que la police, la justice, la défense ou l'enseignement revient à considérer la Constitution comme un texte ordinaire et contraindre un autre pouvoir exécutif tout aussi légitimement élu que celui issu des élections de 2017 à faire une nouvelle réforme constitutionnelle pour y inscrire à son tour ses priorités. Priorité toute relative d'ailleurs considérant l'action de l'actuel gouvernement s'agissant du social et de l'environnement.

En outre, les dispositions constitutionnelles actuelles ont permis aux gouvernements d'user et, d'abuser s'agissant du gouvernement en place, de la procédure accélérée et lui permettent une maitrise suffisante de l'ordre du jour pour ne pas procéder à la modification constitutionnelle proposée qui revêt à l'épreuve de la pratique un caractère superfétatoire.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion