⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Évolution du logement de l'aménagement et du numérique — Texte n° 971

Amendement N° 934 (Retiré)

Publié le 30 mai 2018 par : M. Bazin.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

À l'alinéa 29, substituer aux mots :

« dix mois »,

les mots :

« douze mois, moins un jour ».

Exposé sommaire :

Le présent amendement a pour objet d'allonger la durée maximale du bail mobilité à 12 mois (moins un jour) au lieu de 10. En effet, il est parfois nécessaire, notamment pour les jeunes en formation dans les grandes métropoles sous tension, d'occuper un logement 11 voire 12 mois, comme par exemple d'août à juillet (du fait notamment du développement des sessions de pré-rentrée). De même, si le bail mobilité dépasse 10 mois, il se transforme en contrat de location classique. C'est la raison pour laquelle cet amendement a pour objet d'aligner les périodes : avant 12 mois, bail mobilité, au-delà de 12 mois, contrat de location.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion