⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Anne-Laure Blin pour ce dossier

8 interventions trouvées.

Monsieur le ministre, mes chers collègues, vous rendez-vous compte que les décisions que vous prenez sont blessantes pour les commerçants, en plus d'être tristes ?

Vous avez choisi d'établir une liste des activités non essentielles ; vous avez fermé les rayons concernés, vous les avez cellophanés. Il est ainsi impossible d'acheter des fleurs dans les grandes surfaces, par exemple. Je pense aux floriculteurs et horticulteurs de ma circonscription. Ces chefs d'entreprise et ces salariés ont dû jeter pureme...

Ils sont blessés de ne plus pouvoir vendre, alors qu'ils se sont battus pour leur activité. Les commerçants sont d'autant plus blessés – j'ai encore reçu un message de l'un d'entre eux tout à l'heure – que, alors qu'on leur demande de fermer leurs commerces, l'État ne les oublie pas et leur réclame le versement de la CFE – cotisation foncière ...

Il s'agit de demander, après l'échec de la première application, une information hebdomadaire du Parlement sur l'application TousAntiCovid, afin que nous puissions connaître le nombre de personnes qui se seront inscrites ou désinscrites.

… et des organes consultatifs, pour prendre vos décisions tout seuls. D'où la question que je me pose : quelle place accordez-vous à la démocratie parlementaire ?

Hier soir, alors que nous avions adopté un amendement, nous avons entendu le ministre Véran nous mentir sur la teneur de cet amendement…

Si, il a menti. Il a prétendu que l'opposition était contre le confinement, alors qu'il ne s'agissait que de demander au Gouvernement qu'il revienne devant le Parlement présenter ses mesures et sa stratégie.

Les ordonnances permettent certes d'agir plus rapidement, mais elles vous servent surtout à refuser la contradiction et les propositions de l'opposition, que vous ne voulez pas entendre.