⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Annie Chapelier pour ce dossier

4 interventions trouvées.

Le 30 octobre dernier, la France entrait dans une deuxième phase de confinement, rappelant à chacune et à chacun l'omniprésence et la dangerosité de la covid-19. Si dans un premier temps cette nouvelle étape a été nécessaire pour endiguer l'épidémie, la stratégie du stop and go qui consiste en l'alternance de phases de confinement et de déconfi...

Cette stratégie va d'ailleurs dans le même sens que celle que préconise le conseil scientifique, qui appelle depuis le deuxième confinement à une stratégie de dépistage active combinée à la mise en quarantaine et à une aide à l'isolement plus développée des personnes testées positives. Certes, ces dispositions ne sont pas faciles, …

… mais qu'est-ce qui est facile ? Elles demandent de la discipline, une bonne logistique et un suivi méticuleux des personnes malades et des cas contacts pour que nous puissions les prendre en charge avec humanité, mais elles restent à ce jour le meilleur moyen de casser les chaînes de contagion et de répondre ainsi de manière efficace et durab...

même si elle mériterait d'être complétée par une stratégie d'isolement plus poussée. Parce que le déploiement d'une campagne de dépistage massive est une première étape essentielle dans la lutte contre l'épidémie de covid-19, parce qu'une telle stratégie est la seule manière d'éviter un troisième confinement dont les conséquences seraient drama...