⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Aurélien Pradié pour ce dossier

5 interventions trouvées.

Madame la rapporteure et présidente de la commission des lois, nous vous faisons confiance pour conduire la commission d'enquête. Là n'est pas le propos. Hier, à aucun instant, il n'a été question que la mise en place de la commission d'enquête se substitue à la présence, dans notre hémicycle, d'un ministre capable de répondre de l'action du Go...

Hier soir, j'ai été choqué. Alors même que nous reprenions les travaux en séance, M. Castaner était dans un bureau à côté de l'hémicycle.

Nous avons passé toute la soirée à exiger qu'un ministre, le ministre de l'intérieur, le Premier ministre ou, a minima, le ministre chargé des relations avec le Parlement, vienne s'exprimer ici devant nous, et il était planqué dans un bureau, dans les couloirs !

C'est une honte, une honte absolue ! Ne me dites pas que c'est faux, parce que je l'ai vu moi-même aller se cacher dans un bureau voisin, quand les représentants du peuple exigeaient la présence d'un ministre. C'est un scandale ! Madame la garde des sceaux, j'ai beaucoup de respect pour vous. On vous envoie ici en rase campagne. Nous pourrions...

… du fonctionnement institutionnel et de la réforme institutionnelle, en laissant un scandale d'État se préparer à côté de nous ? Êtes-vous à ce point déconnectés de la réalité de notre pays ?