⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Aurélien Taché pour ce dossier

8 interventions trouvées.

On doit pouvoir associer le service public de l'emploi et ses antennes locales dans le cadre du parcours d'intégration et du contrat d'intégration, pour que l'insertion professionnelle soit au coeur de la politique d'intégration, comme le propose le projet de loi.

Cet amendement est relatif à la prise en charge par l'État de la certification qui peut être délivrée après la formation linguistique suivie dans le cadre du contrat d'intégration républicaine. Comme vous le savez, cette formation va passer de 200 à 400 heures de français à la suite des décisions prises par le Gouvernement lors du comité interm...

Je salue l'amendement majeur que vient de présenter M. le ministre d'État. Contrairement à ce que j'ai entendu tout à l'heure à la droite de cet hémicycle, il permettra de poser les bases d'une véritable politique d'intégration. En prévoyant dans la loi un nombre d'heures de français suffisant pour rendre autonomes les étrangers qui signent le...

Si oui, donnons-leur les moyens d'apprendre notre langue, de comprendre notre pays et, surtout, de prendre en compte leurs talents et leurs compétences, et sachons les orienter correctement vers des secteurs ou des régions où nous avons le plus besoin d'eux. Bref, donnons à ceux qui arrivent les moyens de construire la France de demain, avec n...

Cet amendement est issu des 72 propositions du rapport que j'ai remis au Gouvernement en vue de renforcer l'intégration. Il vise à faciliter l'accès des demandeurs d'asile au marché du travail. Quelle est aujourd'hui la situation, mes chers collègues ? Les demandeurs d'asile peuvent demander l'autorisation de travailler neuf mois après avoir i...

… ils veulent retrouver de la dignité, ce qui commence par le fait de pouvoir travailler. Tous ceux que j'ai pu rencontrer dans les campements ou dans les centres d'accueil supportent très mal l'oisiveté forcée dans laquelle les plonge notre procédure d'asile. Il est donc temps de leur ouvrir beaucoup plus largement l'accès au travail.

Si l'amendement est adopté, ces personnes pourront solliciter l'autorisation de travailler au plus tard six mois après avoir introduit leur demande, ce qui correspond à l'objectif fixé par M. le ministre pour la durée totale de la procédure. En l'absence de réponse des services du ministère du travail au bout de deux mois, cette autorisation se...

L'amendement résulte d'une proposition du rapport que j'ai remis au Gouvernement il y a quelques semaines, et qui proposait la mise en place d'une politique ambitieuse d'intégration des étrangers arrivant en France. Je me réjouis que le Gouvernement ait repris cette proposition, l'article 40 de la Constitution m'empêchant de déposer moi-même ce...