⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Aurélien Taché pour ce dossier

11 interventions trouvées.

Pour la première fois de son histoire, notre assemblée organise un débat sur l'immigration. C'est un défi risqué au regard du caractère abrasif de cette question dans la société, mais c'est justement pour cette raison que ce débat est nécessaire et même indispensable. Longtemps, en France, on a en effet considéré que parler d'immigration, c'ét...

C'est donc le Front national qui en a parlé et qui a réussi à faire progresser ses idées dans la société. De nombreux responsables politiques ont cru ensuite n'avoir d'autres choix que d'essayer de coller à ce qu'ils pensaient être l'opinion des Français en matière d'immigration. Mais l'opinion a trop été manipulée par des contre-vérités, dans ...

Ils doivent le faire sans reprendre ni les mots ni les concepts des conservateurs, en assumant au contraire pleinement leurs propres valeurs.

Il serait faux et irresponsable de nier qu'il existe des difficultés, liées notamment à l'absence de règles communes pour l'asile en Europe, mais aussi au manque de mixité dans certains quartiers, en raison d'erreurs majeures commises en matière d'urbanisme par le passé. Aucune n'est cependant insurmontable et, aujourd'hui, la principale questi...

Le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, l'a dit, il faut acter le fait que notre modèle a échoué. C'est pour cela que, lorsque son prédécesseur m'avait proposé une mission pour refondre la politique d'intégration, j'ai immédiatement accepté. Car le débat ne porte pas tant sur la question de savoir qui voudrait ou non s'intégrer – il s'...

Comme cela a été rappelé, ce choix a permis de doubler et parfois même de tripler les cours de français proposés aux étrangers qui viennent d'arriver, de financer de la formation civique et professionnelle et de créer une délégation interministérielle pour l'intégration des réfugiés. C'est un changement de paradigme majeur, puisque le précédent...

Mais il nous faut aller plus loin, et prévoir désormais les mêmes règles pour tous, étrangers et Français, en ayant une approche véritablement holistique de cette politique. C'est un impératif de justice et la condition du succès. Que le ministre des affaires étrangères et la ministre des solidarités et de la santé soient aujourd'hui présents ...

Il faut aussi que chacun puisse se soigner et se loger de la même façon. Or, pour certains étrangers, c'est encore très compliqué.

Il nous faut donc imaginer des parcours de soins et de logements spécifiques, car, comme vous l'avez rappelé, madame la ministre, il est bien plus coûteux pour la société de laisser ces femmes et ces hommes à la rue ou de permettre à des pathologies de se développer. Ce coût est autant moral que financier, et cette première expérience avec la ...

L'intégration économique est en effet freinée par des procédures lourdes et compliquées, qui reposent sur une actualisation par les préfets, de la liste des métiers en tension, avec des différences de traitement extrêmement importantes entre les départements. Pourquoi ne pas considérer tout simplement, après un certain délai, qu'une offre d'emp...

Le Président de la République l'a d'ailleurs récemment rappelé. Cette mobilisation de la société doit aussi nous pousser à une introspection, et nous amener à ouvrir les yeux sur certaines réalités. L'intégration des étrangers ne produira tous ses effets que lorsque leurs enfants, après avoir grandi en France, auront les mêmes possibilités que...