⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Bastien Lachaud pour ce dossier

18 interventions trouvées.

Nous proposons en effet la suppression de l'article 6 qui prétend créer des établissements publics locaux d'enseignement international – EPLEI – , belle appellation pour un dispositif qui ne fait que favoriser une éducation à deux vitesses, avec cette logique de l'excellence qui souvent cache l'inégalité. Voilà en effet des filières sélectives,...

L'argumentation du ministre et de M. Reiss me conforte dans ma position : il est question d'attractivité, mais qui dit attractivité dit concurrence. L'EPLEI est donc un outil au service de la concurrence entre écoles. L'objectif du dispositif étant d'attirer les meilleurs élèves, ne resteront dans les autres établissements que les élèves les pl...

Contrairement au Gouvernement, nous souhaitons par cet amendement instituer un véritable prérecrutement des enseignants. Après le baccalauréat, sur critères sociaux, les étudiants qui se destinent à la carrière enseignante pourraient voir leurs études financées, en contrepartie de leur engagement à rejoindre l'éducation nationale. L'allongemen...

En effet, je ne vois pas où est la confiance quand on contraint le conseil d'administration à déléguer ses pouvoirs à la commission permanente alors qu'il peut aujourd'hui le faire selon son libre choix. Je suis plus que réservé sur cet amendement. Laissons aux membres du conseil d'administration le soin de décider ce qui doit relever de leurs ...

Les outils numériques occupent une place de plus en plus grande dans la vie quotidienne, comme dans la vie professionnelle ou les relations administratives des Françaises et des Français. Leur maîtrise est devenue indispensable ; de plus en plus de services nécessitent la possession d'une adresse courriel. Aussi, l'éducation nationale, lors des...

Par cet amendement, nous entendons que soit assurés des enseignements généraux de qualité aux élèves des filières professionnelles et technologiques. Nous alertons le Gouvernement sur la trajectoire que prennent ces formations, qui semblent avoir de plus en plus vocation à fournir un socle de savoirs techniques, au détriment des apprentissages...

Il s'agit là d'un amendement de bon sens. Les élèves doivent pouvoir savoir d'où viennent les aliments qu'ils mangent à la cantine, …

… et leurs parents eux-mêmes doivent être informés. Une telle transparence serait à même d'établir une relation de confiance entre les élèves, les parents et la cantine.

Nous restons dans le domaine de l'agriculture. Par cet amendement, nous souhaitons faire en sorte que ce soit le chef ou la cheffe de l'établissement d'enseignement professionnel agricole qui soit nommé à la présidence du conseil d'administration de son établissement. De nombreuses dérives ont en effet été relevées par les syndicats, qui ont d...

Il s'agit d'une demande de rapport sur l'état des bâtiments de l'éducation nationale. Un certain nombre d'entre eux sont quasi insalubres, car leur gestion a été transférée aux collectivités locales et les transferts de financement n'ont pas suivi. Les écoles et les lycées souffrant d'infiltrations d'eau sont légion. Il serait nécessaire d'en d...

Nous sommes, bien entendu, ravis de ce futur rapport sur l'état du bâti scolaire à Marseille, mais, malheureusement, Marseille n'est pas la seule commune où l'on constate des problèmes majeurs en ce domaine. Il est donc regrettable de ne pas avoir adopté l'idée d'un rapport global, car le jour où l'on constatera les mêmes problèmes qu'à Marseil...

J'ajoute aux excellents arguments de ma collègue que cet amendement adopté par la commission, qui n'a donc fait l'objet d'aucune étude d'impact, et sur lequel le Conseil d'État n'a donc pas rendu d'avis, modifie profondément l'organisation du système éducatif dans notre pays et, potentiellement, le maillage scolaire, notamment dans les zones ru...

Il s'agit d'un rapport sur les conséquences qu'emporterait, notamment pour les finances publiques, l'abrogation des lois Carle, Rocard et Debré. Cette abrogation permettrait de s'assurer que les impôts de tous ne servent pas à financer un enseignement parallèle réservé à quelques-uns. Dit autrement, cet amendement garantirait que l'argent publi...

Vous êtes intervenu longuement, monsieur le ministre, et vous avez dit énormément de choses. Pour ma part, j'aborderai deux points. Premièrement, vous utilisez l'argument de la démographie. Dès lors, expliquez-moi pourquoi quinze classes de primaire sont supprimées à Aubervilliers, dans ma circonscription, alors que l'INSEE vient de réviser l'...

Il y aura des regroupements, donc des fermetures, c'est aussi simple que cela ! Ce n'est pas en parlant pendant quinze minutes de tous les sujets, monsieur le ministre, que vous effacerez l'essentiel : dans votre politique, il n'y a pas de lien entre démographie et fermetures de classes, mais entre économies, austérité et fermetures de classes.

Il y a une menace sur le collège unique, et il n'y a aucune garantie que les écoles rurales ne seront pas menacées avec l'article 6 quater.

La moindre des choses qu'on puisse attendre du Gouvernement, c'est qu'il laisse les responsables des autorités déconcentrées répondre librement lorsqu'ils sont auditionnés par les parlementaires et qu'ils n'aient pas à craindre une discussion ultérieure avec leur autorité de tutelle. Nous ne serions plus libres de mener à bien nos missions d'in...

Par ailleurs, ce n'est pas une grande victoire pour Mayotte : c'est la moindre des choses que Mayotte ait un rectorat de plein droit. C'est une bonne chose, mais de là à dire que c'est jour de fête, n'exagérons pas ! Étant donné la situation à Mayotte, c'est, je le répète, la moindre des choses.