⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Buon Tan pour ce dossier

8 interventions trouvées.

Par cet amendement, nous proposons la création d'un fonds de garantie des prêts de prospection, assorti d'un prêt à taux zéro dédié à l'exportation, qui serait géré par Bpifrance et doté de 30 millions d'euros. Le Gouvernement s'est fixé l'objectif ambitieux de porter à 200 000 le nombre d'entreprises exportatrices, contre quelque 127 000 aujo...

Je note l'intérêt que vous manifestez pour cet outil, madame la ministre. Nous retravaillerons afin de trouver d'autres moyens d'accompagner les entreprises et de faire de la France un champion de l'exportation. Je retire donc cet amendement.

Je dirai pour commencer quelques mots sur la situation de notre commerce extérieur et sur la conjoncture internationale. Cette année, le commerce international pourrait être proche de la stagnation. Les prévisions de croissance sont révisées à la baisse dans quasiment tous les pays. Cette situation est en grande partie le résultat de la guerre ...

Enfin, je me félicite de la volonté du Gouvernement de relancer la marque France, laquelle devrait être déclinée à l'international à travers des « maisons de France » et des « comptoirs de France ». J'ai également tenu à faire le point sur les assurances export publiques. Mon rapport relève un point très positif : la relance de l'assurance pro...

Cet amendement, adopté par la commission des affaires étrangères, tend à ce que le Gouvernement dépose au Parlement un rapport sur la gestion et l'évolution des garanties publiques à l'export, afin que nous puissions évaluer, poursuivre et amplifier la réforme de l'accompagnement de l'export engagée avec succès par le Gouvernement. Parmi les s...

Ce sous-amendement tend à ajouter au champ du rapport une analyse de la contribution des garanties publiques à la promotion du rôle international de l'euro. En effet, environ 50 % de nos importations et 40 % de nos exportations sont facturées en euros. Ces taux stagnent depuis dix ans. Pire : si l'on exclut le secteur de l'énergie et que l'on s...

Je remercie Mme la secrétaire d'État pour son avis de sagesse. Nous sommes conscients de la masse de travail que demande chaque rapport. Nous n'en demandons pas pour le plaisir d'en demander. Un tel rapport permettrait d'avoir une vision plus claire, car les informations existantes sont dispersées. Votre proposition de benchmarking, monsieur l...

Le prélèvement a été instauré en 2003, du temps où France Télécom était une entreprise publique. En 2004, l'entreprise a été privatisée et a changé de nom. Nous avons donc tout intérêt à supprimer le prélèvement, qui constitue désormais une anomalie, tout en accordant un peu de répit aux CCI dont la baisse des dotations est de 400 millions d'eu...