Les amendements de Charlotte Lecocq pour ce dossier

5 interventions trouvées.

Le groupe La France insoumise nous invite à renvoyer à plus tard la mise en oeuvre des mesures d'urgence annoncées aux Français par le Président de la République le 10 décembre dernier. Si je peux entendre que certains n'approuvent pas ces mesures, je ne peux admettre que nous les renvoyions à plus tard…

… car elles apporteront du pouvoir d'achat à nos concitoyens. Il est vrai que nous avions d'abord considéré que la hausse de la CSG subie par 60 % des retraités serait acceptable, parce qu'elle épargnait les foyers aux revenus les plus faibles et que nous baissions fortement la taxe d'habitation avant de la supprimer totalement. Le Président d...

C'est d'ailleurs pour cela que nous avons voté une augmentation des salaires nets. Mais il faut aller encore plus vite et plus loin. Ces mesures que nous avions prévu d'étaler dans le temps, nous allons les mettre en oeuvre dès maintenant. J'entends que vous désapprouvez nos réformes et notre méthode. Il est vrai que nous devons y apporter des...

… mais s'il est bien une chose que l'on peut nous reconnaître, c'est notre volonté de tenir nos engagements.

Les engagements du Président de la République pour redonner du souffle aux Français seront tenus : c'est pourquoi le groupe La République en marche va rejeter cette motion de renvoi en commission. J'insiste sur le fait que le Président de la République a voulu que nous n'en restions pas là. Dès l'année prochaine, dans la foulée de ces disposit...