⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Christine Pires Beaune pour ce dossier

4 interventions trouvées.

En premier lieu, je tiens à souligner le caractère caduc du projet de programme de stabilité 2019-2022 qu'il nous est demandé d'examiner aujourd'hui, puisqu'il ne tient pas compte des annonces faites la semaine dernière par le Président de la République. En seulement quinze jours, depuis la présentation de ce document en commission des finances...

C'en est une, d'abord, en raison de son injustice intrinsèque, les Français les moins aisés ayant perdu beaucoup de pouvoir d'achat en 2018, alors que les plus aisés ont bénéficié de cadeaux faramineux. C'en est une, aussi, car l'accroissement inédit des inégalités, que vous avez générées, provoque la colère légitime de nos concitoyens. Face à...

Votre 5-3-1, monsieur le ministre, c'est plutôt : 5 comme 5 euros de moins dès 2018 pour les bénéficiaires de l'aide au logement, 3 comme 3 milliards de plus pour les redevables de l'impôt de solidarité sur la fortune, 1 comme les 1 % des Français les plus aisés que votre politique fiscale avantage honteusement.

Pour ce 5-3-1, pour le manque de visibilité sur le financement des mesures annoncées par le Président de la République qui ne figurent pas dans ce pacte, notre groupe votera contre ce projet de programme de stabilité 2019-2022.