⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Clémentine Autain pour ce dossier

7 interventions trouvées.

Sans surprise, notamment pour le secrétaire d'État, qui a l'habitude de nous entendre sur la question générale des traités de libre-échange, nous faisons entièrement nôtre le point de vue de Jean-Paul Lecoq et soutenons sa motion de rejet préalable. Nous sommes, j'y reviendrai dans la discussion générale, vent debout contre deux faits en parti...

Madame la présidente, monsieur le secrétaire d'État, madame la présidente de la commission, madame la rapporteure, mes chers collègues, le projet de loi autorisant la ratification de l'accord de partenariat entre l'Union européenne et la Nouvelle-Zélande vise à encadrer juridiquement la relation économique et commerciale entre ces deux acteurs,...

C'est totalement délirant, en effet. La mise en concurrence, dans ces conditions, est préoccupante, et les conséquences sur l'environnement seront, à n'en pas douter, dramatiques. Comment croire que cet accord respectera les accords de Paris ? Quel est l'intérêt d'importer des produits animaux ou agricoles de l'autre bout du monde ? Je ne décol...

Emmanuel Macron et le gouvernement auquel vous appartenez, monsieur le secrétaire d'État, avaient promis, la main sur le coeur, la mise en place exemplaire du CETA et de ses futurs avatars. Force est de constater, quelques mois après, comme nous l'avions prédit, qu'il n'en est rien. L'Union européenne agit en toute impunité avec la complicité d...

Nous avions d'ailleurs profité de notre niche parlementaire pour déposer une proposition de loi afin qu'un référendum statue sur cette question. J'ai en mémoire que la France avait refusé le traité constitutionnel européen, notamment parce que la libéralisation de l'économie, à l'échelle européenne ou internationale, n'est pas du goût des Franç...

Et nous revoilà avec ce CETA dont personne, et surtout pas le Gouvernement, ne veut rendre publics les enjeux. Le secret de la diplomatie entre les États prévaut pour instaurer des normes qui bousculeront notre économie et notre environnement. Par ailleurs, nous avons tous été ébahis par le rapport qui nous a été remis en commission, Mme la pr...

Certes, il a été applaudi, et il a même tenu des propos avec lesquels je pourrais être d'accord. Il a peut-être trouvé les mots mais il nous a surtout raconté une fable, un CETA qui n'est pas réel, un CETA qui n'est pas celui des accords. C'est pourquoi il a été largement applaudi. Tous les mauvais côtés du CETA étaient judicieusement oubliés. ...