⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Clémentine Autain pour ce dossier

7 interventions trouvées.

Une remarque générale, d'abord. Notre débat est ubuesque. Je n'ai toujours pas compris quelle amélioration allait être apportée aux salariés et au service rendu au public. Quel est au juste l'apport de l'opération, à part faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'État, alors qu'il existe pour cela bien d'autres moyens qui ne risqueraient ...

Bien sûr, vous invoquerez le fonds d'innovation. Mais vous rendez-vous compte que, depuis tout à l'heure, on cherche des siouxeries pour garder un tant soit peu de maîtrise sur une entreprise qui fonctionne souvent très bien ? Ce n'est pas toujours le cas, je vous l'accorde, et des améliorations sont possibles ; mais ADP n'est pas une entrepris...

Ici, nous vous demandons le minimum syndical : quelques garanties pour les salariés qui – je peux vous l'assurer pour les avoir longuement rencontrés – sont extrêmement inquiets. Pourquoi le sont-ils, monsieur Le Maire ? Parce qu'en 2005, quand on a commencé à ouvrir le capital d'ADP, on leur a assuré que, bien sûr, il n'y aurait jamais de pri...

Je voulais abonder dans le sens des deux collègues qui viennent de s'exprimer pour insister sur le fait qu'il existe des collectivités – j'en connais autour de Roissy – dont les finances sont en grande difficulté. Si, pour participer, elles doivent mettre au pot, nous serons confrontés à un problème très concret : les collectivités qui auront l...

Puisqu'il est question du CDG Express, je voudrais donner un point de vue local pour nous éviter d'être totalement hors-sol. Le CDG Express est évidemment programmé pour faciliter la trajectoire entre Paris et l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle aux personnes qui peuvent payer leur trajet 24 euros, mais je voudrais rappeler dans cet hémicycle qu...

Il vise à maintenir les effectifs d'ADP au niveau antérieur à la privatisation. Là aussi, c'est une façon d'inscrire dans le marbre ce que nous voulons pour l'avenir d'ADP. Si l'État n'intervient pas clairement en faveur du maintien de l'emploi, la privatisation d'Aéroports de Paris risque de se traduire par le sacrifice de centaines de salarié...

Je suis absolument ravie d'être associé à ce travail. Je maintiens néanmoins cet amendement, car nous tenons à la garantie qu'il vise à introduire.