5 juillet 2018

Proposition de loi N° 1121

visant à relever l'un des seuils sociaux dans les entreprises

Extrait

Mesdames, Messieurs, Après un reflux sur la fin 2017, le chômage a de nouveau augmenté lors du premier trimestre 2018 et devrait selon l'INSEE se stabiliser à 8, 9 %. Si la reprise de la croissance économique mondiale profite à la France, le Gouvernement doit bénéficier de cette conjoncture favorable pour engager les réformes structurelles nécessaires.

Il faut pour cela une politique ambitieuse, qui permettra de déverrouiller l'économie et de reconstituer un environnement profitable à l'emploi, afin de réduire sa dépendance à des facteurs exogènes.

Au nombre de ses atouts, la France peut s'appuyer sur le riche tissu formé par ses 3, 75 millions d'entreprises.

Parmi celles-ci, 138 000 petites et moyennes entreprises (PME, ) hors microentreprises, ont besoin de compétitivité, d'autant qu'elles doivent également assurer leur développement à l'international.

Parmi les défauts structurels français, l'alourdissement des charges lié au dépassement d'un certain...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion