⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

12 septembre 2018

Rapport d'information N° 1234

de la Commission des affaires sociales déposé en application de l'article 145 du règlement, par la commission des affaires sociales en conclusion des travaux de la mission relative à la prévention santé en faveur de la jeunesse

Extrait

25 PREMIÈRE PARTIE - DES INÉGALITÉS DE DESTINS QUI S'INSTALLENT DÈS L'ENFANCE ET QUI S'AGGRAVENT, SIGNANT L'ÉCHEC DE LA POLITIQUE DE SANTÉ PUBLIQUE MENÉE PAR LA FRANCE. 29 I. DES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ CONSIDÉRABLES, QUI NE RÉGRESSENT PAS 29 A. UNE DIFFÉRENCE D'ESPÉRANCE DE VIE DE 13 ANS ENTRE LES PLUS AISÉS ET LES PLUS PAUVRES 29 B. DÉTERMINANTS DE SANTÉ ET CAUSES DES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ 32 1. La notion de déterminants de santé 32 2. Des déterminants de santé moins favorables pour les catégories sociales moins aisées 35 II. DES INÉGALITÉS TERRITORIALES DE SANTÉ LARGEMENT CORRÉLÉES AUX INÉGALITÉS SOCIALES 38 III. DES INÉGALITÉS QUI S'INSTALLENT DÈS LA GROSSESSE ET L'ENFANCE, LE RÔLE CRUCIAL DE LA PRÉVENTION PRIMAIRE CHEZ LA FEMME ENCEINTE ET DÈS LE PLUS JEUNE ÂGE 44 A. DES COMPORTEMENTS DE SANTÉ MOINS FAVORABLES CHEZ LES ENFANTS ISSUS DE CATÉGORIES MODESTES 44 B. LA PRÉVALENCE RELATIVEMENT FORTE DE COMPORTEMENTS DÉFAVORABLES...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur ce rapport d'information.

Inscription
ou
Connexion