19 octobre 2018

Rapport d'information N° 1310

d'une mission d'information constituée au sein d'une commission permanente déposé en application de l'article 145 du règlement, par la commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire, en conclusion des travaux d'une mission d'information relative à la gestion du risque budgétaire associé aux contentieux fiscaux et non fiscaux de l'État

Extrait

La censure, par le Conseil constitutionnel, de la contribution additionnelle de 3 % sur les dividendes distribués, au début du mois d'octobre 2017, aura fortement marqué la première discussion budgétaire de la XVème législature, et occasionné des conséquences très importantes pour le budget de l'État.

Les restitutions, toujours en cours au moment de l'édition de ce rapport, devraient s'élever à près de dix milliards d'euros, dont un milliard d'euros d'intérêts moratoires.

Cette décision aura rendu nécessaire l'adoption, dans l'urgence, d'un projet de loi de finances rectificative créant deux contributions exceptionnelles, additionnelles à l'impôt sur les sociétés, frappant les entreprises dont le chiffre d'affaires est supérieur à un milliard d'euros.

Elle illustre, de manière particulièrement saisissante, les enjeux grandissants posés par la multiplication des contentieux, ainsi que les difficultés de l'État à anticiper, à évaluer, et à gérer le ri...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur ce rapport d'information.

Inscription
ou
Connexion