23 octobre 2018

Proposition de loi N° 1322

visant à créer un fonds pour l'accompagnement des victimes

Extrait

Mesdames, Messieurs, La prise en charge de la victime est une préoccupation majeure des pouvoirs publics.

Que la personne soit victime d'une agression, d'une catastrophe, d'un vol, d'une escroquerie, d'un harcèlement, d'un accident, la manière dont elle est accompagnée aura une influence considérable dans sa capacité à surmonter le traumatisme subi.

Le plan interministériel de l'aide aux victimes, présenté en novembre 2017, s'est ainsi efforcé de prendre en considération la multiplicité des aspects de la prise en charge des victimes d'infractions pénales ou d'évènements de masse, pour apporter une réponse adaptée à la détresse de la victime, ressentie tant au plan physique que psychique.

Dans ce contexte, et au plus près du quotidien des victimes, auprès des pouvoirs publics, les associations d'aide aux victimes déploient un savoir-faire attesté qui en font des partenaires fiables de l'État dans sa mission de service public.

Ces associations réunissent des com...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion