31 octobre 2018

Proposition de résolution N° 1343

tendant à la création d'une commission d'enquête sur les activistes antispécistes violents et sur les atteintes à la liberté alimentaire

Extrait

Mesdames, Messieurs, Nous constatons la récente multiplication des actions chocs d'une grande violence de la part des mouvements activistes antispécistes, qui témoignent d'une forme de radicalité inquiétante.

Nous nous devons de condamner ces actes et de réagir afin de soutenir notre modèle d'élevage français.

Dans le pays des droits de l'Homme, il en va du devoir de notre République de protéger les différentes opinions.

On doit pouvoir dire qu'on est contre tel ou tel mode d'exploitation, mais on doit également respecter la liberté de chacun de consommer ce qu'il souhaite, de manger ou non de la viande.

Il en va de notre liberté alimentaire.

Les activistes revendiquent la reconnaissance d'un droit animal et l'abolition du système actuel.

La plupart plaident pour une législation plus restrictive à l'égard des industries agroalimentaires, afin d'améliorer la condition animale.

D'autres n'hésitent pas à tomber dans l'illégalité. Certains groupements ont par exempl...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de résolution.

Inscription
ou
Connexion