⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

27 novembre 2018

Rapport d'information N° 1442

de la Délégation aux outre-mer déposé par la délégation aux outre-mer sur la drépanocytose

écrit par Olivier Serva rapporteur pour la délégation aux outre-mer
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Mesdames, Messieurs, La drépanocytose, maladie invalidante et dangereuse pour la vie même, est encore trop souvent, aujourd'hui, à l'origine de très grandes souffrances pour nombre de nos concitoyens, notamment parmi les personnes originaires des Antilles et de Mayotte.

Pourtant, elle reste ignorée de beaucoup de Français, d'autant plus que les ravages qu'elle inflige ne se voient pas et n'incitent donc pas spontanément à la compréhension, à la sympathie ou à la compassion.

Plus grave encore, les médecins et les structures de santé sont inégalement préparés à recevoir et à traiter les personnes drépanocytaires.

Les entreprises ne savent pas nécessairement comment intégrer ces personnes dans les relations de travail ni comment aménager leurs conditions de travail pour tenir compte des contraintes liées à la maladie.

La société n'est pas préparée à accueillir convenablement des malades qui peuvent, pour leur part, hésiter à parler d'un mal qui leur paraît...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur ce rapport d'information.

Inscription
ou
Connexion