⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

16 janvier 2019

Proposition de loi N° 1560

demandant l'interdiction du glyphosate

Extrait

Mesdames, Messieurs, Sortie réelle du glyphosate le 27 novembre 2020 : l'engagement de Macron doit être suivi d'effet Le fabricant du produit, Monsanto, qui réalise des millions d'euros de bénéfices, s'est lancé à l'assaut de l'Europe pour empêcher son interdiction.

Le 9 novembre 2016, les États membres de l'Union européenne étaient appelés à voter sur la prolongation pour cinq ans de l'autorisation du glyphosate.

En l'absence de majorité, un nouveau vote a été organisé le 27 novembre 2017. Cette fois Monsanto l'a emporté car l'Allemagne a changé d'avis.

Un revirement rendu possible par l'intense campagne de lobbying que mène la firme Monsanto depuis de longues années.

Le 27 novembre 2017, suite à la promulgation par l'Union européenne du renouvellement de la commercialisation du glyphosate, Emmanuel Macron s'exprimait publiquement à ce sujet : « J'ai demandé au Gouvernement de prendre les dispositions nécessaires pour que l'utilisation du glyphosate soit int...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion