29 janvier 2019

Proposition de loi N° 1610

visant à augmenter le salaire minimum interprofessionnel de croissance et les salaires en accompagnant les très petites entreprises et les petites et moyennes entreprises

Extrait

Mesdames, Messieurs, L'ampleur des mobilisations successives de nos concitoyens depuis le mois de novembre 2018 révèlent une profonde demande de justice sociale dans notre pays.

Les revendications des Gilets jaunes liées au pouvoir d'achat montrent la nécessité d'un meilleur partage des richesses produites et la volonté de vivre dignement avec des salaires décents, au moment où une minorité d'acteurs continue de capter l'essentiel des profits.

Depuis 30 ans, la part des salaires dans la valeur ajoutée n'a cessé de perdre du terrain au profit de la part des richesses distribuée sous forme de dividendes.

Résultat, en 2018, les grandes entreprises du CAC 40 ont versé à leurs actionnaires des dividendes record d'un montant de 57 milliards d'euros.

Parallèlement, en France, les salaires continuent de stagner pour les salariés du secteur privé comme pour les fonctionnaires.

Ce constat est d'autant plus fort que les travailleurs se situent en bas de l'échelle des revenus.

A...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion