15 février 2019

Proposition de loi N° 1651

visant à préserver les pigeons voyageurs

Extrait

Mesdames, Messieurs, Les pigeons voyageurs appartiennent à notre patrimoine.

La colombophilie est en effet riche d'une histoire forte, intimement liée à celle de notre pays.

Alors que nous célébrions, il y a peu, le centenaire de l'armistice du 11 novembre 1918, comment ne pas se souvenir de l'héroïque « Cher Ami », seul animal décoré de la croix de guerre 1914-1918. Par devoir de mémoire, autant que par reconnaissance pour les services que ces oiseaux ont rendus à nos héros combattants lors des deux conflits mondiaux, l'armée française entretient d'ailleurs toujours un colombier militaire au Mont Valérien.

Mais, il est à déplorer que les pigeons voyageurs soient de plus en plus souvent victimes de mortalités accidentelles légalisées, qui viennent s'ajouter aux pertes par prédations naturelles.

Cela est la conséquence de tirs de destruction accordés aux agriculteurs, du 1er mars à la mi-septembre par les Préfets, hors période de chasse, en mesure de prévent...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

1 commentaire :

Le 10/03/2019 à 00:34, Gilbert PERRIER a dit :

Avatar par défaut

Félicitations à Mme La Députée Emmanuelle ANTHOINE et aux Parlementaires qui l'accompagnent pour voter son dépôt de Loi n° 1651 visant à préserver les pigeons voyageurs ; avec les compliments des colombophiles de la région Auvergne - Rhône - Alpes reconnaissants. Bonne réaction, face aux atteintes à notre droit patrimonial qui offensent notre devoir de mémoire national, en défense de notre culture colombophile inscrite dans nos valeurs républicaines, à protéger, préserver, sauvegarder, conserver.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion