28 février 2019

Proposition de loi N° 1712

visant à préserver et développer les colonies d'abeilles

Extrait

Mesdames, Messieurs, En France, près de 55 000 apiculteurs entretiennent 1 360 000 colonies.

La filière apicole revêt une importance économique directe à partir des produits de la ruche, mais surtout indirecte liée au service de pollinisation, indispensable pour certaines filières végétales.

En effet, près de 80 % des espèces de plantes dépendent des insectes pollinisateurs pour leur reproduction.

Encourager l'activité apicole constitue donc une exigence à laquelle nous ne saurions nous soustraire.

La situation de nombreuses colonies à travers le pays est aujourd'hui une source de vives préoccupations, aux causes diverses.

Dans les années 1990, à la fin de l'hiver, les ruches enregistraient une mortalité de l'ordre de 3 % à 5 %. Quinze ans plus tard, ces taux atteignaient 30 %. Aujourd'hui, les pertes, exceptionnellement élevées, atteignent un taux historique de plus de 60 %. Face à un tel constat, l'urgence d'agir n'est plus à prouver.

Les causes de mortalité...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion