4 mars 2019

Proposition de loi N° 1723

visant à autoriser le port d'arme aux policiers, gendarmes et militaires, qu'ils soient retraités ou qu'ils soient en activité mais en dehors de leurs heures de service

Extrait

Mesdames, Messieurs, Les policiers, gendarmes et militaires, qu'ils soient en activité ou en retraite, constituent des cibles privilégiées pour ceux dont ils ont stoppé les actions délictueuses et pour ceux qui veulent s'attaquer aux femmes et aux hommes qui incarnent ou ont incarné la défense de notre République et la défense de la France.

La presse s'est d'ailleurs faite l'écho des menaces dont ils sont l'objet alors qu'ils n'ont aucune arme sur eux.

À la suite des attentats survenus en France, policiers et gendarmes sont autorisés à être armés en permanence, y compris hors service et sur la base du volontariat.

Mais cette mesure devrait pouvoir se prolonger au-delà de ce cadre.

En effet, les militaires d'active ou de réserve, retraités ou non, ainsi que les policiers et gendarmes en retraite, n'ont aucun moyen de défense.

Pourtant, la protection des membres de nos services de sécurité et de leurs familles doit être assurée face aux menaces qui peuvent toujours...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion