4 avril 2019

Proposition de loi N° 1811

visant à l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques, les delphinariums, les montreurs d'ours et les meneurs de loups

Extrait

Mesdames, Messieurs, « Son regard du retour éternel des barreaux s'est tellement lassé qu'il ne saisit plus rien.

Il lui semble ne voir que des barreaux par milliers et derrière mille barreaux plus de monde ». La beauté de ce poème, La Panthère de Rilke illustre une réalité bien moins reluisante : celle de la misère des animaux sauvages en captivité et utilisés dans les spectacles.

Ceux-ci sont dressés depuis le plus jeune âge par la contrainte, la brutalité et la privation de nourriture pour exécuter des numéros dans le seul but d'amuser ou d'enthousiasmer un public mal informé. Dans les cirques, dans les parcs aquatiques, dans les spectacles de montreurs d'ours, dans des manifestations diverses, tigres, éléphants, dauphins, orques et ours sont réduits à l'état d'objet et sont détenus dans des conditions qui contreviennent à leurs besoins élémentaires d'espace, de relations sociales et d'intimité. En juin 2018, la Fédération des vétérinaires d'Europe,...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion