10 mai 2019

Proposition de loi N° 1900

tendant à instaurer un moratoire sur les fermetures de lits, de services, d'établissements de santé et sur l'arrêt des regroupements dans le cadre des Groupements hospitaliers de territoire

Extrait

Mesdames, Messieurs, Le grand débat national conçu par le Gouvernement avait délibérément écarté la santé des quatre thèmes mis en discussion.

Sans surprise, les citoyens ont néanmoins placé la santé, et ses difficultés d'accès, en tête de leurs préoccupations.

Et pour cause, la santé préoccupe les Français au premier chef tant il y a à dire en termes d'inégalités et d'accès aux soins.

Partout, en France métropolitaine ou dans les départements et territoires d'outre-mer, les mouvements sociaux hospitaliers se multiplient.

En 2017, plus de 1 700 mouvements de grève ont été recensés par les organisations syndicales pour sauver spécifiquement une structure hospitalière, un service ou encore pour s'opposer à des réductions de personnels.

Les fermetures de maternités se multiplient ces derniers temps, comme celles des services mobiles d'urgence et de réanimation (SMUR), de services d'urgences, de cardiologie ou encore de chirurgie... Si les conséquences p...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion