10 mai 2019

Proposition de loi N° 1904

portant adaptations législatives aux spécificités des départements d'outre-mer de Mayotte et de Guyane soumis à une pression migratoire importante

Extrait

Mesdames, Messieurs, Il est nécessaire d'adapter la législation pour tenir compte de l'extraordinaire pression migratoire que subissent Mayotte et la Guyane afin de retrouver une efficacité des politiques publiques, notamment des dispositifs légaux de maîtrise et de contrôle des flux migratoires.

Les statistiques de l'Insee parlent d'elles-mêmes : 48 % des habitants de Mayotte et 35 % des habitants de Guyane sont de nationalité étrangère, pour partie importante en contravention au regard du droit de séjour, nonobstant que les données publiques sous-estiment la population réelle, largement pour les ressortissants étrangers en situation clandestine et sensiblement pour les ressortissants étrangers en situation régulière qui refusent de se faire recenser.

L'immigration clandestine à Mayotte et en Guyane impacte lourdement l'ensemble des politiques publiques nationales et locales : elle entrave le développement économique et social ; elle freine le rattrapage et l'accè...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion