⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

7 mai 2019

Rapport N° 1915

de la Commission des affaires économiques sur la proposition de loi de M. Richard Ramos et plusieurs de ses collègues relative aux pré-enseignes (1526 rectifié).

écrit par Richard Ramos rapporteur pour la Commission des affaires économiques
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Les restaurants ruraux sont au coeur de l'identité des campagnes françaises.

La cuisine traditionnelle, issue du terroir, fait pleinement partie du patrimoine culturel de notre pays, et le dynamisme de la restauration rurale recouvre des enjeux essentiels pour l'économie, l'emploi, le tourisme, et les liens de sociabilité dans les territoires ruraux.

Or, la restauration rurale se porte mal.

Ce sont près de la moitié des restaurants ruraux qui ont disparu ces dernières décennies, et, en l'absence d'une action publique volontariste, les perspectives pour les années à venir restent sombres.

Cette crise de la restauration rurale est l'un des symptômes d'une crise plus globale de la ruralité. La plupart des territoires ruraux peinent à garder leurs habitants et à attirer de nouvelles populations, dans un contexte de faible dynamisme économique, ainsi que des difficultés de dessertes et d'accès aux services publics.

Plus les territoires ruraux sont éloignés des villes, pl...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur ce rapport.

Inscription
ou
Connexion