31 mai 2019

Proposition de loi N° 1957

permettant aux collectivités territoriales de consacrer 1% de leur budget à des actions de coopération décentralisée dans le domaine de l'éducation

Extrait

Mesdames, Messieurs, 90 % des adolescents et plus jeunes vivent dans les pays en développement, majoritairement dans ceux où les services d'éducation sont de faible qualité. 127 millions d'enfants et d'adolescents sont exclus de l'éducation et 250 millions ne savent ni lire ni écrire.

Un enfant de moins de 5 ans sur trois ne dispose pas de document d'identité officiel, et c'est là un frein considérable à l'accès de ces enfants aux services d'éducation.

Favoriser l'accès à l'éducation des jeunes générations dans les pays en développement constitue un enjeu majeur pour l'avenir de ces pays.

Sensible à ces questions de solidarité internationale en matière d'éducation, la France a longtemps été précurseur et à l'origine d'initiatives dans ce domaine.

À l'occasion de la Journée mondiale de la francophonie le 20 mars 2018, Emmanuel Macron s'est exprimé devant l'Académie française indiquant les bases de son programme d'aide publique au développement.

Parmi les...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion