27 juin 2019

Proposition de loi N° 2049

visant à améliorer la récupération des paiements indus par la caisse d'allocation familiale

Extrait

Mesdames, Messieurs, Actuellement, lorsqu'une Caisse d'allocation familiale (CAF) constate qu'un allocataire a bénéficié d'un trop-perçu (de son fait ou pas), elle récupère ce paiement indu, le plus souvent, en supprimant, parfois totalement, les prestations mensuelles prévues sans qu'une concertation ait pu permettre à l'allocataire de solliciter un échelonnement justifié le cas échéant.

Or la CAF place ainsi beaucoup de familles dans une situation financière ingérable ne leur permettant pas de faire face à leurs charges courantes.

Certaines familles se tournent alors vers les centres communaux d'action sociale (CCAS) qui doivent faire le lien avec le bailleur, fournir des bons alimentaires et négocier avec la CAF un échelonnement des retenues.

Il en est de même lorsqu'un allocataire fait part d'un changement de situation auprès de la CAF. Le temps de l'instruction du dossier, la CAF suspend les prestations, plaçant, là encore, les familles dans une situation dél...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion