24 juillet 2019

Proposition de résolution N° 2140

en application de Article 34-1 de la Constitution invitant le Gouvernement à proposer un moratoire sur les licences d'exportations d'armement vers l'Arabie Saoudite

écrite par Marie-France Lorho
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Mesdames, Messieurs, Le rapport au Parlement sur les exportations d'armement de la France (analyse et référence, juin 2019) a le mérite de respecter l'un des engagements du ministre des armées.

Comme le voulait madame le ministre, il est accessible, précis et détaillé. À tel point cependant qu'il permet à n'importe quel lecteur de se rendre compte de certaines incohérences dans la politique d'exportation d'armes de la France et notamment concernant le respect de ses engagements internationaux.

Ces incohérences sont soulignées depuis plus d'un an par le milieu associatif, avec une action marquante dans la nuit du 27 mars au 28 mars de la part de quatre associations projetant sur le Palais Bourbon le slogan : « en France, la vente d'arme rapporte gros, au Yémen, elle coûte cher ». Bien sûr, les objectifs vitaux que représente la vente d'armements pour la France sont audibles : préservation de notre sécurité, renforcement de nos partenariats stratégiques, préservati...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de résolution.

Inscription
ou
Connexion