3 octobre 2019

Proposition de loi N° 2258

visant à étudier la reconnaissance de la chronicité de la maladie de Lyme

écrite par Stéphane Viry
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

cosignée par Damien Abad, Emmanuelle Anthoine, Sophie Auconie, Nathalie Bassire, Valérie Bazin-Malgras, Bruno Bilde, Émilie Bonnivard, Ian Boucard, Jean-Claude Bouchet, Marine Brenier, Xavier Breton, Sylvain Brial, Guy Bricout, Fabrice Brun, Gérard Cherpion, Paul Christophe, Josiane Corneloup, Charles de Courson, Marie-Christine Dalloz, Olivier Dassault, Bernard Deflesselles, Béatrice Descamps, Fabien Di Filippo, Jean-Pierre Door, Virginie Duby-Muller, Frédérique Dumas, Pierre-Henri Dumont, Nicolas Dupont-Aignan, Daniel Fasquelle, Yannick Favennec Becot, Caroline Fiat, Agnès Firmin Le Bodo, Nicolas Forissier, Laurent Furst, Laurent Garcia, Annie Genevard, Jean-Carles Grelier, Meyer Habib, Michel Herbillon, Antoine Herth, Mansour Kamardine, Valérie Lacroute, Jean-Luc Lagleize, Marc Le Fur, Sébastien Leclerc, Patricia Lemoine, Geneviève Levy, Véronique Louwagie, Lise Magnier, Emmanuelle Ménard, Gérard Menuel, Bruno Millienne, Pierre Morel-À-L'Huissier, Christophe Naegelen, Jérôme Nury, Bertrand Pancher, Jean-François Parigi, Éric Pauget, Guillaume Peltier, Bernard Perrut, Maud Petit, Christine Pires Beaune, Bérengère Poletti, Dominique Potier, Aurélien Pradié, Joaquim Pueyo, Didier Quentin, Alain Ramadier, Nadia Ramassamy, Richard Ramos, Robin Reda, François Ruffin, Martial Saddier, Maina Sage, Nicole Sanquer, Raphaël Schellenberger, Jean-Marie Sermier, Éric Straumann, Laurence Trastour-Isnart, Laurence Vanceunebrock-Mialon, Arnaud Viala, Michel VialayMichel Zumkeller

Extrait

Mesdames, Messieurs, La Borréliose de Lyme est la zoonose la plus courante en Europe, avec environ 650 000 à 850 000 cas.

En France, malgré des critères de comptabilisation réducteurs liées à l'imperfection des tests sérologiques, ce sont néanmoins chaque année de l'ordre de 50 000 cas qui sont officiellement recensés.

Cette maladie est consécutive à une morsure de tique infectée dont les symptômes peuvent ne pas être détectés, alors que la maladie peut initialement être asymptomatique, ce qui peut parfois conduire à des complications lourdes et à des dommages irréversibles, en particulier en l'absence d'un diagnostic rapide.

En 2016, il a été décidé par le Gouvernement de lancer un Plan national du fait de la gravité de la situation et face à la discorde médicale déjà présente à l'époque.

Bien que décevant dans sa mise en oeuvre, ce Plan témoignait d'une volonté de reconnaitre l'existence de toutes les formes de maladie de Lyme et de lutter contre...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

1 commentaire :

Le 02/10/2019 à 21:58, Baumert a dit :

Avatar par défaut

Que cette proposition devienne réalité, c'est mon vœu le plus cher! Merci à tous les signataires et en particulier Mr Richard Ramos

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion