30 octobre 2019

Avis N° 2303

sur le projet de loi de finances pour 2020 (n°2272).

Extrait

Chaque année, la commission des affaires étrangères rend un avis sur les crédits de la défense dans le cadre du projet de loi de finances (PLF). En dépit de son autonomie propre, la défense est aussi le bras armé de la politique étrangère de la France.

L'importance prise par les enjeux stratégiques contribue d'ailleurs à une imbrication toujours plus étroite des questions militaires et diplomatiques.

Le PLF pour 2020, qui représente la deuxième année de mise en oeuvre de la loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025 (1), poursuit la remontée en puissance des armées, en actant une nouvelle hausse des crédits de 1, 7 milliard d'euros.

Le budget des armées s'établit à 37, 5 milliards d'euros, ce qui rapproche la France de l'objectif de consacrer 2 % du produit intérieur brut (PIB) à l'effort de défense d'ici 2025. Si les crédits sont bien au rendez-vous, tout dépend toujours de leur exécution.

Votre rapporteur regrette ainsi que les armées peinent à abso...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet avis.

Inscription
ou
Connexion