⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

22 octobre 2019

Proposition de résolution N° 2310

en application de Article 34-1 de la Constitution invitant le Gouvernement à suspendre le plan de sauvegarde de l'emploi des sites de l'entreprise General Electric situés dans le Territoire de Belfort

Extrait

Mesdames, Messieurs, La vente de la branche énergie d'Alstom à General Electric, intervenue en 2014 dans des conditions plus que discutables, aboutit aujourd'hui à un terrible constat d'échec.

Après la suppression de 260 emplois chez General Electric Hydro, à Grenoble, l'an dernier, le groupe américain a en effet annoncé en début d'année la suppression de 565 postes à Belfort, Nantes, Nancy et en région parisienne dans les activités nucléaire, conversion de puissance, réseaux et éolien.

Puis fin mai, un nouveau plan de suppression de 212 postes dans les réseaux à Villeurbanne et Aix ainsi qu'un plan de délocalisation de 1045 emplois belfortains hors de France dont près de 800 dans l'entité turbines à gaz de Belfort, soit 45% des effectifs.

Déjà confronté à un manque de ressources dans certains services et à de nombreux problèmes de non-qualité et de retard qui pèsent pour plusieurs millions d'euros de pénalités, liés aux précédentes délocalisations d...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de résolution.

Inscription
ou
Connexion