26 novembre 2019

Proposition de résolution N° 2407

tendant à la création d'une commission d'enquête concernant l'ampleur et les conséquences de la contamination au plomb des abords de la cathédrale Notre-Dame de Paris, suite à l'incendie survenu en avril 2019

Extrait

Mesdames, Messieurs, Le 15 avril 2019, un incendie de grande ampleur a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Ce chef d'oeuvre de l'architecture du Moyen-Âge, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, au titre de divers critères dont celui du génie créateur humain, a subi d'irréversibles dommages.

La vision de la flèche s'effondrant en direct sur les écrans de télévision a provoqué une onde de choc ressentie bien au-delà de nos frontières.

Dès le 16 avril, le Président de la République s'est engagé à rebâtir Notre-Dame de Paris en cinq ans.

Le Gouvernement, la préfecture, la ville de Paris, l'Agence régionale de santé... À l'unisson, les autorités évoquaient alors le « patrimoine », la « reconstruction », les nombreuses « promesses de dons », mais personne ne faisait allusion dans les premiers jours aux 400 tonnes de plombs contenues dans la structure de la Cathédrale, parties en fumées lors de l'incendie.

Or aujourd'hui nous savons que la présenc...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de résolution.

Inscription
ou
Connexion