⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

24 mars 2020

Proposition de loi N° 2769

visant à garantir un service minimum dans les transports en cas de grève

Extrait

Mesdames, Messieurs, La France est le deuxième pays de l’Union européenne à capitaliser le nombre le plus élevé de journée de grève entre 2010 et 2017 ([1]). Les évènements de ces dernières années ont confirmé cette tendance, surtout dans le secteur des transports.

Le printemps 2018 a été troublé par la plus longue grève de la SNCF depuis 30 ans.

Quant à l’hiver 2019, il a été marqué par la grève massive de la SNCF, de la RATP et des transports en commun.

Les grèves des transports ont toujours des impacts pernicieux pour notre pays sur le plan social, écologique et économique.

En effet, les services publics de transport occupent pour des millions de Français, une place primordiale dans leur vie quotidienne et plus particulièrement pour les plus modestes qui n’ont pas d’autres alternatives pour se déplacer et se rendre sur leur lieu de travail.

À chaque grève dans les transports, nous assistons à une prise d’otage des usagers du service public...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion