⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

29 juin 2020

Annexe N° 34 au Rapport N° 3011

sur le projet de loi de règlement du budget et d'approbation des comptes, après engagement de la procédure accélérée, de l'année 2019 (n°2899).

écrit par Fabrice Le Vigoureux rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

d’un pourcentage minimal d’élèves boursiers fixé par le recteur pour l’accès aux formations en tension.

En 2019, plus de 6 300 bacheliers boursiers de plus qu’en 2018 ont accepté une proposition d’entrée dans une formation du supérieur, soit 7 % d’augmentation.

Au total, la part de boursiers parmi les candidats ayant accepté une proposition est passée de 19,8 % à 20,5 %. S’agissant des formations avec un nombre minimal de boursiers, le ministère de l’enseignement supérieur a donné mandat aux recteurs de fixer un seuil minimal de 5 % de boursiers parmi les candidats et recommande d’atteindre 7 % –  une recommandation suivie par 86 % des établissements.

Ainsi, seulement 2 % des formations ont appliqué un quota de boursiers inférieur à la proportion de boursiers parmi les candidats en 2019, contre 51 % en 2018. La mobilité étudiante a également été accrue grâce aux deux outils mis à disposition par la loi ORE que sont la sectorisatio...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur ce rapport.

Inscription
ou
Connexion