⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

10 juin 2020

Rapport N° 3078

sur la proposition de loi de MM. Pierre Dharréville, Jean-Paul Lecoq et plusieurs de leurs collègues visant l’instauration d’une garantie salaire-formation au service de la transition écologique et sociale de l’économie (3007).

écrit par Gabriel Serville rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

I.   UNE CRISE ÉCONOMIQUE augurant UN « TSUNAMI SOCIAL » Les mesures de confinement prises pour faire face à l’épidémie de covid‑19 entraînent des conséquences économiques et sociales d’une ampleur inégalée dans l’histoire récente de notre pays.

Si la mise en place du chômage partiel a permis de contenir les licenciements pendant le confinement, la baisse drastique de l’activité économique aura nécessairement des effets significatifs – et délétères – sur l’emploi à court et moyen termes.

Un « tsunami social » paraît inéluctable.

A.   UNe catastrophe Économique Le 14 avril dernier, le Gouvernement annonçait qu’il envisageait une chute de 8 % du produit intérieur brut (PIB) de la France.

Un mois et demi plus tard, ce chiffre était déjà caduc.

Dans la perspective de l’examen de la troisième loi de finances rectificative en trois mois, le ministre de l’économie et des finances, évoquant un choc économique « extrêmement...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur ce rapport.

Inscription
ou
Connexion