⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

30 juillet 2020

Proposition de résolution N° 3239

en application de Article 34-1 de la Constitution portant sur la condamnation des menaces et intimidations successives conduites par le régime turc

Extrait

Mesdames, Messieurs, Depuis plusieurs années, le président turc Recep Tayyip Erdogan pratique une politique profondément déstabilisante dans la région, qui n’est pas sans conséquences dans l’Union européenne.

L’occupation de Chypre, les positions troubles face à Daesh pendant la guerre en Syrie, le négationnisme récalcitrant notamment du génocide arménien, les chantages migratoires, les offensives envers les Kurdes, le soutien à l’Azerbaïdjan face à l’Arménie : la liste des provocations est longue.

Pourtant, la France, et plus généralement les pays de l’Union européenne apparaissent silencieux et impuissants face aux menaces et intimidations répétées d’Erdogan dans la région, en Europe mais aussi dans son propre pays.

Et alors que son président poursuit cette politique de la menace, la Turquie est toujours membre de l’OTAN, perçoit des fonds européens et espère encore intégrer un jour l’Union européenne qu’elle s’affaire pourtant...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de résolution.

Inscription
ou
Connexion