⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

3 août 2020

Proposition de loi N° 3274

relative à la reconnaissance du génocide de Srebrenica de 1995

écrite par Joachim Son-Forget
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

cosignée par Frédérique DumasMohamed Laqhila
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Mesdames, Messieurs, A l’occasion du tragique 25ème anniversaire du génocide de Srebrenica, la présente proposition de loi, dans son unique article, propose la reconnaissance publique de la France du génocide de Srebrenica de 1995. Le 11 juillet 1995 et dans les jours qui ont suivi, plus de 8 000 hommes et adolescents bosniaques ont été torturé et exécutés dans la ville de Srebrenica.

Les femmes et enfants bosniaques ont été quant à eux déportés.

À ce jour, seuls 6 900 des 8 000 victimes ont été retrouvées dans près de 80 fosses communes.

Depuis les années 2000, une partie de responsables militaires qui l’ont organisé sont conduits devant la justice internationale pour répondre de l’organisation et de l’exécution du massacre de Srebrenica.

Radislav Krstić, l’un des responsables militaires de ce crime contre l’humanité, a été condamné dès 2001 par le Tribunal pénal international pour l’ex‑Yougoslavie pour génocide, une prem...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion