⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

6 octobre 2020

Proposition de résolution N° 3299

en application de Article 34-1 de la Constitution invitant le Gouvernement à prendre toute initiative, toute mesure pour mieux protéger, et de façon effective, les élus locaux

Extrait

Mesdames, Messieurs, Selon les chiffres du Ministère de l’Intérieur révélés le 9 août par le Journal du Dimanche, depuis janvier et jusqu’à juillet dernier, 233 maires ou adjoints ont été agressés physiquement.

Ces violences contre les élus municipaux sont en forte progression par rapport à 2019 et 2018. Ainsi, pour toute l’année 2019 ils avaient été 383 à subir des coups ou des insultes contre 361 en 2018. Hélas, le mois d’août 2020 n’a pas vu leur nombre diminuer.

Au contraire ! Au vu des chiffres, on comprend bien qu’il ne s’agit pas d’un « simple sentiment » d’insécurité qui envahit nos concitoyens et les maires, comme l’a affirmé le Garde des Sceaux, mais bel et bien une insécurité réelle ! Cette violence est bien incontestable ! Après l’agression du maire de Saint‑Philippe d’Aiguille, en Gironde, le mercredi 5 août, c’est le maire délégué de Portbail, dans le département de la Manche, qui a été agressé...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de résolution.

Inscription
ou
Connexion