⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

15 septembre 2020

Proposition de loi N° 3313

visant à protéger la jeunesse de la surexposition aux écrans grâce à des horaires de programmation audiovisuelle adaptés

Extrait

Mesdames, Messieurs, La programmation audiovisuelle française tient de moins en moins compte de la jeunesse et de l’enfance lorsque sont définis les horaires de diffusion des programmes du soir.

C’est un fait : il y a trente ans les programmes de ce créneau dit du « prime » commençaient à une heure décente, 20 h 30, horaire qui permettait aux enfants ou aux jeunes adolescents de dormir assez tout en leur offrant la distraction d’un loisir audiovisuel.

Aujourd’hui les programmes du soir commencent à 21 h 10, parfois plus tard, au mépris même des conventions passées entre les éditeurs et le CSA. Cet état de fait prend un relief particulier alors que le régulateur de l’audiovisuel a édicté des préconisations claires, en lien avec le ministère de la santé, pour limiter le temps d’exposition aux écrans.

Le glissement horaire qui s’est opéré ces dernières décennies s’explique pour plusieurs raisons ; d’une part l’allongement des plages pub...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion