⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

15 septembre 2020

Proposition de loi N° 3336

relative à l'après mine et à la réparation des dommages et préjudices qui en résultent

Extrait

Mesdames, Messieurs, L’édifice législatif et réglementaire relatif aux mines s’est étoffé dans le temps, principalement en ce qui concerne la phase d’exploitation minière.

Les risques consécutifs à l’abandon de l’activité minière n’ont été reconnus par la loi que tardivement, à partir de 1994, sans que cela n’emporte véritablement de conséquences opérationnelles au bénéfice des situations déjà constituées.

Des avancées se font encore attendre.

Il s’agit d’une question centrale pour la santé, la sécurité des personnes et de leurs biens, mais aussi plus globalement pour la résilience des territoires sinistrés.

Depuis trop d’années, des dommages miniers et les préjudices qui en résultent peinent à être reconnus et donc à être réparés.

Cette situation ne peut perdurer sans que cela ne revienne à méconnaitre le droit de tout être humain à un environnement sain, à sauvegarde face aux risques.

Les gouvernements successifs jusqu’...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion