⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

28 septembre 2020

Rapport d'information N° 3350

tel quel déposé en application de l'article 145 du règlement, par la commission des affaires sociales en conclusion des travaux de la mission d’évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale sur la chirurgie ambulatoire

écrit par Marc Delatte rapporteur & Nadia Ramassamy rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Véritable prouesse technique, l’opération chirurgicale dans le cadre de la chirurgie ambulatoire représente un double défi organisationnel et humain.

Elle impose aux professionnels de santé de réviser les conditions de prise en charge des patients dans le respect de leur autonomie.

Elle implique des gestes précis, l’application de recommandations de bonnes pratiques, l’organisation de nouveaux flux, la restructuration des locaux hospitaliers, l’évolution de nouveaux métiers ainsi que la transformation des lits anciennement dédiés à l’hospitalisation complète.

Pratiquée dans les établissements de santé, la chirurgie ambulatoire n’impose pas moins une coordination avec les professions de santé exerçant en ville.

L’hôpital ne constitue donc plus le lieu unique de prise en charge, celle-ci étant partagée avec les acteurs de la ville.

La chirurgie ambulatoire implique par conséquent de surmonter le clivage couramment observé entre médecine hospitalièr...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur ce rapport d'information.

Inscription
ou
Connexion