⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

26 octobre 2020

Avis N° 3398 (Tome X)

sur le projet de loi de finances pour 2021 (n°3360).

écrit par Vincent Descoeur rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Rechercher aujourd’hui, c’est pouvoir agir demain.

Notre effort de recherche actuel constitue donc notre capacité d’action future.

Cette évidence universelle et intemporelle se rappelle chaque jour à nous alors que nous affrontons une pandémie mondiale qui n’est rien d’autre qu’une zoonose.

Sans caricaturer en affirmant qu’une recherche plus forte et plus soutenue aurait permis de l’éviter, il est en revanche clair que cette crise doit permettre une prise de conscience de l’importance d’anticiper davantage.

Son lien avec les atteintes à l’environnement, clairement caractérisé, montre combien il est indispensable d’améliorer notre connaissance des phénomènes à l’œuvre afin de les comprendre et de les anticiper pour mieux y répondre ou s’y adapter.

Comme pour tous les exercices budgétaires et dans tous les domaines, l’examen des crédits affectés à la mission « Recherche et enseignement supérieur » (MIRES) dans le projet de loi de fina...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet avis.

Inscription
ou
Connexion