⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

26 octobre 2020

Avis N° 3400 (Tome II)

sur le projet de loi de finances pour 2021 (n°3360).

écrit par Vincent Rolland rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

L’année 2020 aura été une année noire pour le tourisme.

En effet, la consommation touristique a fortement chuté depuis le début de la crise sanitaire.

Selon la Banque de France, les recettes touristiques internationales de la France ont diminué de plus de 50 % au premier semestre 2020, s’établissant à 12,3 milliards d’euros (Md€) contre 25,5 Md€ entre janvier et juin 2019. Entre janvier et mars, les délivrances de visas ont également diminué de 27 %. Alors que les flux touristiques attendus étaient de 94 millions de visiteurs internationaux et de 60 Md€ de recettes touristiques internationales (90 millions de visiteurs ayant été accueillis en 2018, pour près de 54 Md€ de recettes), la prévision actualisée pour l’ensemble de l’année 2020 n’est plus que de 36 millions de visiteurs et de 24 Md€ de recettes (dans le cas d’une hypothèse retenue « impact sanitaire fort », ou de 40 millions d’arrivées internationales et 26 Md€ dans le...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet avis.

Inscription
ou
Connexion