⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

28 octobre 2020

Avis N° 3400 (Tome IX)

sur le projet de loi de finances pour 2021 (n°3360).

écrit par Éric Bothorel rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

La crise sanitaire a démontré l’importance des réseaux de communications électroniques dans notre société, aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises.

Comme votre Rapporteur l’avait déjà indiqué dans son rapport co‑rédigé avec la députée Laure de La Raudière dans le cadre du groupe de suivi de la crise sanitaire mis en place au sein de la commission des affaires économiques durant le confinement, nos infrastructures numériques se sont montrées résilientes, robustes et les acteurs publics et privés à la hauteur de la crise inédite que nous avons connue.

Au début de ce mois d’octobre 2020, l’heure est donc au bilan, avec un projet de loi de finances pour 2021 qui intègre une forte composante numérique, en particulier au sein de la mission « Plan de relance ». Des crédits supplémentaires viendront ainsi soutenir les déploiements fixes dans le cadre du plan France Très Haut débit, mais aussi l’inclusion numérique, ô combien imp...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet avis.

Inscription
ou
Connexion